La pénurie infirmière en MR-S lors de la première vague, pas qu’une histoire de nombre

La région bruxelloise a initialement ouvert la fonction d’infirmier chef régional en vue de lutter contre le manque de personnel soignant malade du Covid. Outre le renforcement plus que nécessaire dans un nombre très limité d’institution, le développement des compétences a été le coeur de cette fonction.

Benjamin Lelubre, infirmier Infirmier chef régional, Iriscare
BELGIQUE

En tant qu’infirmier, Benjamin Lelubre a débuté dans les soins aigus aux patients. Dans son souhait d’être le plus impactant pour la population, il s’est par la suite orienté vers l’amélioration des processus et des organisations. Dernièrement, il a soutenu les pouvoirs publics lors de la crise Covid-19 à Bruxelles en tant qu’infirmier chef régional ou en Wallonie en accompagnant le plan « Get Up Wallonia ». 

LinkedIn

Anaïs Rowier, infirmière, M. Sc. (Santé publique)Infirmière cheffe régionale, Cellule médicale et paramédicale, Iriscare
BELGIQUE

Anaïs Rowier a travaillé durant six  ans en qualité d’infirmière. Elle a commencé sa carrière dans le milieu hospitalier, dans l’unité de chirurgie maxillo-faciale du CHU de Liège. Ensuite, elle s’est orientée vers le secteur de la personne âgée (MRS, soins à domicile) et, enfin, dans l’unité d’oncohématologie du CHR de la Citadelle. Désireuse d’apprendre, elle a complété sa formation par un Master en Sciences en Santé Publique. 

LinkedIn

Vous souhaitez voir la vidéo? Connectez-vous