Les ratios sécuritaires

De bonnes conditions d’exercice pour favoriser l’attraction et la rétention

Le réseau de la santé et des services sociaux québécois présente des défis importants au niveau de l’attraction et de la rétention des professionnel(le)s en soins. Des projets réalisés par la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) et le ministère de la Santé et des Services sociaux (Québec) dans différentes régions, et plus de quinze ans d’écrits scientifiques et des expériences internationales démontrent que les ratios sécuritaires professionnel(le)s en soins/patient(e)s sont une des solutions porteuses pour enrayer la pénurie de personnel et favoriser la dispensation de soins sécuritaires et de qualité. Ces ratios permettent de renverser les tendances actuelles et sont portés par la FIQ et ses 76 000 membres.

Jérôme ROUSSEAU, infirmier, B. Sc.Vice-président, Comité exécutif, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ)
QUÉBEC, CANADA

Vice-président du Comité exécutif de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) (Québec, Canada). Il est le responsable politique du secteur Organisation du travail et Pratique professionnelle, ainsi que de l’équipe Juridique.

Infirmier clinicien de profession, il détient un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université Laval (Québec, CanadA). Militant syndical depuis plus de quinze ans, Jérôme Rousseau est motivé par un désir profond d’améliorer les conditions de travail et d’exercice des professionnel(le)s en soins afin de leur permettre d’offrir des soins sécuritaires et humains. Il porte plusieurs dossiers importants, dont celui du déploiement de ratios professionnel(le)s en soins/patient(e)s dans les établissements de santé québécois.

Vous souhaitez voir la vidéo? Connectez-vous